intermédiaire


intermédiaire

intermédiaire [ ɛ̃tɛrmedjɛr ] adj. et n.
• 1678; du lat. intermedius, de medius « qui est au milieu, moyen »
I Adj. Qui, étant entre deux termes, se trouve placé dans une situation moyenne, forme une transition ou assure une communication. Époque intermédiaire entre deux autres. Chaînons intermédiaires d'une évolution. Le gouvernement, « corps intermédiaire établi entre les sujets et le souverain » (Rousseau). Une solution intermédiaire. compromis (cf. Moyen terme). Géol. Terrain intermédiaire, entre une couche de formation primitive et une couche de formation récente. II N. (1781)
1 N. m. Terme, état intermédiaire. Les intermédiaires entre deux extrêmes. Sans intermédiaire : directement.
2 N. m. Rare Action de s'entremettre, de servir de lien. entremise, médiation, truchement. Cour. Par l'intermédiaire de (qqn, qqch.). canal, 2. moyen, voie.
3Personne qui met en relation deux personnes ou deux groupes. Servir d'intermédiaire dans une négociation. interprète, médiateur.
Écon. Personne qui intervient dans un circuit économique, un circuit commercial. commerçant; 2. agent, broker, commissionnaire, représentant. Vente directe, sans intermédiaire (cf. Du producteur au consommateur). Intermédiaire financier ( intermédiation) . Intermédiaire de bourse. 2. agent (de change), remisier.
⊗ CONTR. Extrême.

intermédiaire adjectif (latin intermedius) Qui est entre deux choses et forme transition de l'une à l'autre, qui occupe une position moyenne : Couleur intermédiaire entre le bleu et le vert. Géologie Se dit d'une roche magmatique contenant entre 52 et 66 % de SiO2. ● intermédiaire (citations) adjectif (latin intermedius) Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755 Pour écrire bien, il faut sauter les idées intermédiaires, assez pour n'être pas ennuyeux ; pas trop, de peur de n'être pas entendu. Mes penséesintermédiaire (expressions) adjectif (latin intermedius) Hérédité intermédiaire, forme d'hérédité dans laquelle l'hybride présente un caractère intermédiaire entre le caractère dominant et le caractère récessif. Film intermédiaire, film conçu pour le tirage des internégatifs ou des interpositifs. Positif intermédiaire, synonyme de interpositif. Bien intermédiaire, produit semi-fini, acheté à l'extérieur pour être incorporé tel quel dans un autre bien. Phase intermédiaire, dans les alliages, phase de structure différente de celle des métaux de base, et de composition définie dans un intervalle de concentration, qui peut se former lorsque les métaux ne sont pas solubles en toutes proportions. ● intermédiaire (synonymes) adjectif (latin intermedius) Qui est entre deux choses et forme transition de l'une...
Synonymes :
Cinéma. Positif intermédiaire
Synonymes :
intermédiaire nom Personne qui intervient entre deux autres pour leur servir de lien, pour les mettre en rapport : Il a été leur intermédiaire dans cette négociation. Toute personne, physique ou morale, qui intervient dans les circuits commerciaux (grossiste, demi-grossiste, détaillant) ou pour faire conclure une affaire commerciale (représentant, commissionnaire, courtier). ● intermédiaire nom masculin Ce qui est placé entre : Passer d'un sujet à l'autre sans intermédiaire.intermédiaire (citations) nom Auguste Comte Montpellier 1798-Paris 1857 Supérieures par l'amour, mieux disposées à toujours subordonner au sentiment l'intelligence et l'activité, les femmes constituent spontanément des êtres intermédiaires entre l'Humanité et les hommes. Système de politique positive Gustave Flaubert Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880 Académie française, 1880 Il y a des hommes n'ayant pour mission parmi les autres que de servir d'intermédiaires ; on les franchit comme des ponts, et l'on va plus loin. L'Éducation sentimentaleintermédiaire (expressions) nom masculin Par l'intermédiaire de, par l'entremise, le truchement de quelqu'un, par le moyen de quelque chose : Agir par l'intermédiaire d'un ami auprès d'un ministre.

intermédiaire
adj. et n.
rI./r adj. Qui se trouve au milieu, entre deux; qui assure une transition. Espace intermédiaire. Stade intermédiaire, entre deux phases d'un processus.
TECH Produit intermédiaire: objet achevé destiné à la fabrication d'un produit fini.
rII./r n.
d1./d n. m. Entremise, transition. Je lui en ai fait part par l'intermédiaire d'un ami. Passer d'une idée à l'autre sans intermédiaire.
d2./d n. Personne qui s'entremet dans une négociation.

⇒INTERMÉDIAIRE, adj. et subst.
I. — Adj. Qui est placé entre deux termes, qui occupe une situation moyenne. Anton. extrême. État, classe, position, son intermédiaire. Je suis épouvanté (...) du rôle que les solutions intermédiaires (...) ont toujours joué dans ma vie (DU BOS, Journal, 1924, p. 99). Le rêve, état intermédiaire entre le sommeil et la veille (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p. 5) :
1. Son imagination ne s'occupait que de Dieu et des anges, ou tout au plus de certains êtres intermédiaires entre Dieu et l'homme et qui, suivant les plus modernes des philosophes allemands, voltigent à quelques pieds au-dessus de nos têtes.
STENDHAL, Armance, 1827, p. 63.
Spécialement
GÉOL. [En parlant d'un terrain] ,,Placé entre les roches des époques primitives et les couches de formation récente`` (Ac.). Des massifs intermédiaires (...) qui échappent au plissement (BAULIG 1956, p. 138).
HIST. Corps intermédiaires (v. corps III B 2 b hist.).
II. — Substantif
A. — Masculin
1. Ce qui est placé entre deux termes, qui occupe une situation moyenne; ce qui établit un lien, une jonction. Les deux qualités qui (...) font en général préférer la monnaie (...) sont donc : 1 de pouvoir, comme admise par l'usage et par les lois à servir d'intermédiaire dans les échanges (SAY, Écon. pol., 1832, p. 241). La croyance à des dieux habituellement invisibles (...) a dû déterminer (...) le développement d'un vrai sacerdoce (...) constituant (...) un intermédiaire indispensable entre l'adorateur et sa divinité (COMTE, Philos. posit., t. 5, 1839-42, p. 43). Il y a ici [à Paris] des mystiques, des athées, des communistes, des absolutistes, tous les extrêmes, tous les intermédiaires, toutes les nuances (TAINE, Nouv. Essais crit. et hist., 1865, p. 7).
2. Loc. prép.
a) Par l'intermédiaire de. Par l'entremise de quelqu'un; à l'aide, au moyen de quelque chose. Le barillet (...) est un récipient en forme d'auge (...) et reposant sur la maçonnerie du four par l'intermédiaire de vis calantes (QUÉRET, Industr. gaz, 1923, p. 114) :
2. Je vous serais obligé de bien vouloir faire connaître au général Giraud que j'ai reçu avec plaisir le message qu'il m'a adressé par votre intermédiaire.
DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 454.
b) Sans l'intermédiaire de. Sans l'aide de quelqu'un ou de quelque chose :
3. ... nous aperçûmes au bas du perron une dizaine de jeunes gens sautant et brandissant, comme pour atteindre, sans l'intermédiaire des degrés, la plate-forme qui couronne le double escalier.
FEUILLET, Pte ctesse, 1857, p. 53.
B. — Masc. ou fém.
1. Personne qui sert de lien entre plusieurs autres, qui les met en rapport. Synon. entremetteur, médiateur. Laulerque (...) s'était fixé en Suisse. Il y avait joué (...) son rôle d'intermédiaire (...) entre le parti autrichien (...) et des personnalités françaises (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 167) :
4. Il faut reconnaître, en la circonstance, que nous avons eu, entre les délégués ouvriers et nous, un intermédiaire parfait. (...) : « C'est Faîsme (...) »
MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p. 913.
2. ÉCON. ,,Agent économique se plaçant entre le producteur et le consommateur et prélevant une marge dans le processus de distribution des produits et services`` (GEORGE 1970). Il faudrait (...) supprimer tout intermédiaire entre le producteur et l'acheteur (FLAUB., Corresp., 1872, p. 455). Les analyses courantes, élaborées principalement pour une firme vendant sans intermédiaire au consommateur sont très insuffisantes (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 547) :
5. L'organisation des services extérieurs de vente peut prendre deux formes distinctes : la vente directe du producteur au consommateur et la vente par revendeurs ou intermédiaires.
BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 209.
En partic. ,,Personne qui met en présence deux ou plusieurs autres personnes en vue de la conclusion entre ces dernières d'un contrat déterminé`` (CAP. 1936).
REM. Intermédiarité, subst. fém., hapax. État de celui qui est placé entre deux termes, dans une situation moyenne. À mi-chemin de la négation mortelle et de la position mortelle n'y a-t-il pas place pour la vitale limitation qui découle de notre intermédiarité et hors de laquelle la liberté se réduit à une stérile et vertigineuse indétermination? (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 215).
Prononc. et Orth. : [], [--]. Att. ds Ac. 1718 : intermediaire, ensuite -mé-. Étymol. et Hist. A. Adj. [1608 adv. intermediairement (LE LOYER, Hist. des Spectres, VIII, 3 ds HUG.)]. 1678 « qui est entre deux termes et forme transition, ou représente un état moyen » doc. ds DG. B. Subst. 1. 1762 « ce qui, placé entre deux choses, leur sert de lien ou de transition » (J.-J. ROUSSEAU, Émile, p. 518 : Un enfant n'a que deux affections bien marquées, la joie et la douleur; il rit ou il pleure, les intermédiaires ne sont rien pour lui); 2. 1774 « personne qui intervient entre deux autres, pour leur servir de lien ou les mettre en rapport » (BEAUMARCHAIS, Mém. [contre M. Goëzman], Addition au Suppl. du mém., p. 141); 1800 loc. prép. par l'intermédiaire de (BONALD, Essai analyt., p. 110). Dér. sav. du lat. intermedius (intermède1); suff. -aire1. Fréq. abs. littér. : 1 692. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 496, b) 1 960; XXe s. : a) 1 915, b) 2 863. Bbg. VARDAR Soc. pol. 1973 [1970], p. 255.

intermédiaire [ɛ̃tɛʀmedjɛʀ] adj. et n.
ÉTYM. 1678, mais antérieur (intermediairement, 1608); dér. sav. du lat. intermedius, de medium « milieu ». → 2. Intermède.
———
I Adj. Qui, étant entre deux termes, se trouve placé dans une situation moyenne, forme une transition ou assure une jonction, une communication, une transmission. || Le gris, couleur intermédiaire entre le noir et le blanc. || Ton intermédiaire. || Les termes extrêmes et le terme intermédiaire. Moyen (→ Gamme, cit. 10). || Zones supérieure, intermédiaire et inférieure (→ Cavité, cit. 1). || Langue, époque intermédiaire entre deux autres (→ Celtique, cit.; élancement, cit. 1). || Habitation intermédiaire entre la tente et la maison (→ Gourbi, cit. 2). || Les chaînons intermédiaires d'une évolution (→ Homme, cit. 7). || Position intermédiaire (→ Intercaler, interposer…). || Ajouter un degré intermédiaire. || S'arrêter à une solution, à un parti intermédiaire, à un moyen terme, un compromis.Géol. || Terrain intermédiaire, entre une couche de formation primitive et une couche de formation récente.Radio. || Fréquence intermédiaire, moyenne.Mécan. || Arbre intermédiaire transmettant un mouvement.
1 Sa position ne fut jamais qu'un état intermédiaire entre l'esclavage et la liberté originaire (…)
G.-T. Raynal, Hist. philosophique, XIV, 42.
2 (Des hommes) qui savent saisir des nuances fines, qui peuvent recevoir à la fois un grand nombre d'idées et suppléer aux idées intermédiaires que l'on a supprimées (…)
Condorcet, Éloge de Du Hamel du Monceau.
Être extraordinaire (cit. 14) intermédiaire entre l'homme et Dieu.Le gouvernement (cit. 32), corps intermédiaire entre les sujets et le souverain.Absolt. || Les corps (cit. 44) intermédiaires.
———
II N. m.
1 (Mil. XVIIIe). Terme, état intermédiaire. Entre-deux, milieu, moyen (terme), moyenne. || Tous les intermédiaires existent entre ces deux états, ces deux extrêmes… (→ Homosexualité, cit. 2).
Loc. fam. (Moto). Tirer, pousser les intermédiaires : faire monter le régime du moteur à chaque rapport de transmission intermédiaire (pour aller le plus vite possible).
2 (1835). Action de s'entremettre, de servir de lien entre deux choses, deux personnes. Entremise, médiation, pont (fig.), truchement. || L'intermédiaire de la monnaie facilite l'échange (cit. 2).(1833, cit. 3). || Par l'intermédiaire de… Canal, moyen, voie (→ Abstrait, cit. 5; germe, cit. 4). || Cause agissant par l'intermédiaire d'une autre. Médiat.Faire qqch. sans l'intermédiaire de…, directement.
3 Ce puissant monarque semble avoir gouverné la France par l'intermédiaire de son frère (…)
Michelet, Hist. de France, II, III, p. 68 (1833).
4 L'intermédiaire se marque au moyen de diverses locutions : par l'intermédiaire, l'entremise, ou simplement à l'aide de par… On dit, en termes judiciaires : par voie de, par ministère de : par voie d'huissier.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 668.
3 Ce qui, se trouvant entre deux termes, deux choses, sert à les mettre en rapport, en relation, à les faire communiquer. || Sans intermédiaire(s) : directement, immédiatement.Spécialt, techn. || Intermédiaire de manège : dispositif d'engrenages transmettant un mouvement.
5 Je suis moins tenté de l'argent que des choses, parce qu'entre l'argent et la possession désirée il y a toujours un intermédiaire; au lieu qu'entre la chose même et sa jouissance il n'y en a point.
Rousseau, les Confessions, I.
6 La peinture, c'est la vie. C'est la nature transmise à l'âme sans intermédiaire, sans voile, sans règle de convention.
E. Delacroix, Lettre à M. Soulier, p. 3.
7 L'Église aussi est un intermédiaire entre Dieu et nous et, dans ce commerce intime de l'âme avec Dieu, tout intermédiaire peut assez vite apparaître comme un obstacle.
Émile Faguet, Études littéraires, XVIIe s., p. 450.
8 Le langage devenait un intermédiaire entre l'homme et son désir, entre l'homme et son travail, comme il y a des intermédiaires entre le producteur et le consommateur.
Sartre, Situations I, p. 202.
4 N. m. et f. (1781, Necker). Personnes. (Un, une intermédiaire). Agent, entremetteur (1.), interprète, médiateur (→ Banquier, cit. 3, Necker). || Médiums servant d'intermédiaires entre les êtres vivants et les « esprits ». || Servir d'intermédiaire entre deux personnes (→ aussi Servir de boîte aux lettres). || Intervenir comme intermédiaire dans une discussion, une altercation. Interposer (s'). || Intermédiaire dans une négociation. Négociateur (→ Électoral, cit. 2). || Un intermédiaire les mit en rapport, en relations, en contact.
9 Un consul (à Rome) est quelque chose de plus qu'un homme; il est l'intermédiaire entre l'homme et la divinité.
Fustel de Coulanges, la Cité antique, III, X.
(Av. 1850). Écon. Individu intervenant dans un circuit commercial. Commerçant. || Intermédiaires entre le producteur et le consommateur, entre le vendeur et l'acheteur… || Vente directe, sans intermédiaire (→ De la main à la main). || Acheter quelque chose de seconde main, à un intermédiaire.(Sens étroit). || Intermédiaires du commerce, ou absolt, intermédiaires : « Agents dont le rôle est d'établir des relations et de faciliter les échanges entre les diverses entreprises participant à la distribution des biens (producteurs, grossistes, détaillants) » (Romeuf). Agent, commissionnaire, courtier, mandataire, représentant, voyageur.
10 Il faut enfin obtenir qu'un volume se fabrique exactement comme un pain, et se débite comme un pain, qu'il n'y ait d'autre intermédiaire entre un auteur et un consommateur que le libraire.
Balzac, le Feuilleton, I, Œuvres diverses, t. I, p. 365.
11 Le mot intermédiaire, — qui est un des plus beaux du vocabulaire humain : l'abeille est l'intermédiaire entre le miel et la fleur, la musique, l'intermédiaire entre le son et l'oreille — est devenu le mot honteux du vocabulaire français. Le rôle d'intermédiaire, qui est dans la civilisation moderne un rôle égal à celui du créateur (…) relève tout juste, chez nous, du démarcheur ou de l'entremetteur.
Giraudoux, De pleins pouvoirs à sans pouvoirs, p. 131.
12 Toutes les entreprises qui participent à la distribution des biens (producteurs, grossistes, détaillants) peuvent être mises en relation par des agents appelés « intermédiaires du commerce » dont le rôle est de faciliter les échanges, d'améliorer la connaissance du marché et la concurrence, en corrigeant les effets de la multiplicité et de la dispersion des entreprises susceptibles de vendre ou d'acheter.
J. Romeuf, Dict. des sciences économiques, art. Commerce intérieur.
CONTR. Extrême, immédiat. — Producteur, consommateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intermediaire — Intermédiaire Les intermédiaires mettent en contact une personne avec une autre ou plusieurs personnes entre elles amicalement ou dans des échanges commerciaux. Intégrité publique Dans plusieurs affaires politico financières, le rôle crucial des… …   Wikipédia en Français

  • intermédiaire — (in tèr mé di ê r ) adj. 1°   Terme didactique. Qui est entre deux. Temps intermédiaire. Espace intermédiaire. Idées intermédiaires. •   Une des premières idées des hommes a toujours été de placer des êtres intermédiaires entre la divinité et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTERMÉDIAIRE — adj. des deux genres T. didactique. Qui est entre deux. Temps intermédiaire. Espace intermédiaire. Corps intermédiaire. Idées intermédiaires.   Gages intermédiaires, se disait autrefois Des gages d un office échus pendant la vacance.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INTERMÉDIAIRE — adj. des deux genres T. didactique Qui est entre deux, en parlant des Choses. Temps intermédiaire. Espace intermédiaire. Substantivement, Passer brusquement d’une idée à une autre sans intermédiaire. En termes de Géologie, Terrains intermédiaires …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Intermédiaire — Les intermédiaires mettent en contact une personne avec une autre ou plusieurs personnes entre elles. C est dans le domaine économique que les intermédiaires ont pris une importance considérable, en particulier dans le domaine des marchés à l… …   Wikipédia en Français

  • Intermédiaire — In|ter|mé|di|aire 〈[ɛ̃tɛrmediɛ:r] f.; , s [ mediɛ:r]; Reitsp.〉 internationale Dressuraufgabe der Klasse S (schwer) [frz., „dazwischenliegend“] * * * In|ter|mé|di|aire [ɛ̃tɛrme di̯ɛ:ɐ̯], das; , s [frz. intermédiaire] (Reiten): Dressurprüfung mit… …   Universal-Lexikon

  • intermédiaire — tarpinis produktas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. intermediate; intermediate product vok. Zwischenprodukt, n rus. промежуточный продукт, m pranc. intermédiaire, m; produit intermédiaire, m …   Fizikos terminų žodynas

  • Intermédiaire — In|ter|mé|di|aire [ɛ̃tɛrme di̯ɛ:ɐ̯] das; , s [... di̯ɛ:ɐ̯] <aus gleichbed. fr. intermédiaire, eigtl. »dazwischenliegend« (weil diese Dressurprüfung zwischen einer leichteren u. einer schwereren Übung liegt); vgl. ↑intermediär> eine… …   Das große Fremdwörterbuch

  • Intermédiaire — In|ter|mé|di|aire 〈[ɛ̃:tərmediɛ:r] f.; Gen.: , Pl.: s [ mediɛ:r]; Reitsport〉 internationale Dressuraufgabe der Klasse S (schwer) [Etym.: frz., »dazwischenliegend«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • intermédiaire — an. intèrmédyéro / e, a / e, e (Albanais). E. : Entremetteur …   Dictionnaire Français-Savoyard